Il est midi, nous atterrissons à Edimbourg, capitale de l’Ecosse. Nous filons récupérer notre voiture de location, un rapide crochet au Décathlon local pour acheter des recharges de gaz pour le réchaud et c’est parti pour 4-5 heures de route, direction le village de Dornie.

Deux intérêts à notre étape, le château d’Eilean Donan, l’un des plus célèbres d’Ecosse, et sa proximité avec le Skye Bridge, point d’entrée sur l’ile de Skye.

Eilean Donan et l’Ile de Skye

Le soleil se lève tôt en Ecosse, debout 5 heures pour aller faire quelques images matinales du château. Finalement le temps est maussade, pas de lumières particulières. Du coup retour au gîte, petit déjeuner, bagages et départ pour l’ile de Skye. Malgré tout, nous décidons de repasser voir le château en partant. Cette fois, les lumières sont un peu plus agréables.

Nous arrivons à Portree, plus grande ville de l’ile, vers 12h00. Le temps est correct mais avec du vent. Nous en profitons pour faire une pause pint et fish and chips.

Nous repartons en direction du Old man of Storr, où nous avons prévu de poser notre premier bivouac le soir même.

La météo annonce de la pluie. Pour autant, on ne se laisse pas décourager. Ce sera finalement un déluge (pluie et vent), il est à peine possible de sortir l’appareil photo. Impossible de bivouaquer, tant pis pour le lever du soleil, retour à la voiture et direction un Bed and Breakfast.

 

Deuxième jour sur Skye, deuxième tempête !

Après une bonne nuit et un full scottish breakfast préparé par notre hôte, nous prenons la direction des Fairy Glen. Comme prévu, le lieu est très sympa, vertes prairies, moutons à profusion et petites collines.

La pluie s’invite à la fin de la balade et nous reprenons donc la route en direction de Coral beach.

Comme hier, la météo a viré à la tempête. Malgré tout, nous décidons d’entreprendre la balade qui rejoint Coral beach à pied. Comme annoncé, la plage est belle mais là aussi, il est à peine possible de sortir l’appareil photo tant le vent est fort.

Ce soir encore il n’y aura pas de bivouac. Nous décidons de terminer la journée en allant voir Nestpoint. La balade sera courte et se fera dans les même conditions que le Storr et Coral beach.

Le soir, il est temps de faire le point autour d’une pint et d’un bon haggis. Un coup d’œil sur la météo et il faut se rendre à l’évidence . En effet, toute la semaine est annoncée mauvaise sur Skye, tandis qu’il fait beau sur l’est de l’Ecosse. C’est décidé, on change de programme, demain on quitte Skye direction le soleil.

Au réveil, la météo est plutôt clémente. Nous prenons donc la direction du Quiraing. Sur la route petit pause pour aller admirer la cascade de Kilt Rock.

Enfin, nous profitons un peu des paysages grandioses du Quiraing avant le retour de la pluie. Il est temps pour nous de dire au revoir à l’ile de Skye et de prendre la direction d’Inverness qui sera notre étape pour la nuit.

 

Les Cairngorms et le centre de l’Ecosse

Le reste de la journée sera une étape de transition, excepté un petit arrêt au château d’Urquhart pour admirer le Loch Ness. En effet, nous ne pouvions pas passer par là sans faire un clin d’oeil à Nessie.

Nous passons la soirée à Inverness ( littéralement Embouchure du Ness ), ville sympathique aux nombreuses églises.

Le lendemain matin, départ pour le parc national des Cairngorms. Alors que nous empruntons la fameuse Route du Whisky, Nous en profitons pour visiter la distillerie de Glenfiddich, l’une des plus grosses du pays.

Puis direction le Loch An Eilein où nous avons prévu de passer la nuit en bivouac. Le spot est plutôt photogénique, avec un château en ruine sur une petite ile au milieu du lac. La soirée à été agréable et calme. Cependant, la fin de nuit à été plutôt fraiche à cause du vent qui s’est levé sur le Loch.

Puisque nous avons un peu de temps, nous entreprenons de faire le tour du Loch An Eilan avant de quitter les Cairngorms. La balade est relativement agréable, avec quelques beaux points de vue sur le Loch.

Ensuite, nous nous dirigeons vers le village de St Andrews pour y admirer ses ruines. Notamment celles de son impressionante cathédrale, mais aussi de son chateau.

Il est temps pour nous de reprendre la route, direction le petit port d’Anstruther ou nous avons rendez-vous avec les macareux.

 

Edimbourg et l’Ile de May

Le fait d’avoir quitté l’Ile de Skye plus tôt nous a laissé du temps pour visiter d’autres lieux de l’Ecosse. Ainsi, nous avons décidé de nous rendre sur L’ile de May, très réputée pour sa forte population d’oiseaux, et notamment les macareux moines. Pour ne rien vous cacher, c’est d’ailleurs pour ces derniers que nous y sommes allés !

Pour s’y rendre, un seul bateau, le May princess. Réservations possibles (et conseillées) en ligne ici. Comptez 1 heure de traversée et environ 3h30 sur l’ile.

Le lendemain, départ pour Edimbourg, ultime étape de notre roadtrip. Après avoir laissé notre véhicule à l’aéroport, direction le centre-ville.

Nous avons adoré Edimbourg et sa vieille ville. Parmi les lieux marquants, on notera Grassmarket, sa place et ses pubs. La cathédrale Saint-Gilles et plus particulièrement son impressionant plafond aux couleurs de l’Ecosse.

Un petit tour au National Museum, notamment pour faire un coucou à Dolly, la brebis clonée.

Par beau temps, ne pas hésiter à entreprendre la balade au Arthur’s Seat, un ancien volcan aux portes de la ville. Ambiance nature et vue panoramique sur tout Edimbourg.

N’hésitez pas non plus à déambuler dans la vieille ville le soir, effet garanti avec toutes ses vieilles pierres mises en valeur par les éclairages.

 

Toutes mes images sont disponibles à la vente.

Plus d’informations dans la section prestations ou contactez-moi.

One Reply to “10 jours de roadtrip en Ecosse”

  1. slt!
    belle article
    je connaît relativement bien la partie ouest des côtes écossaise, outre les traditionnelles visites des distilleries de whysky,je vous conseille de vous balader dans les petit village reclus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *