Les packafts au bord du lac du Bourget

La Grotte Raphael en packraft

La grotte Raphael se situe sur la rive sauvage du Lac du Bourget. Localisée entre l’Abbaye d’Hautecombe et Conjux, cette grotte n’est accessible que par le lac. C’est là que je vous emmène bivouaquer aujourd’hui. Nous avions repéré cette grotte avec Bruno courant de l’été et avions déjà fait une tentative de bivouac au mois de Juillet. Tentative avortée par un sérieux orage sur les Savoies.

Les packrafts prêts à partir

Bise sur le Lac du Bourget

Nous avons décidé de réaliser ce bivouac en semaine, entre deux journées de travail. En cette fin septembre, nous partons donc d’Annecy sur les coups de 17 h 00. Nous prenons la direction de l’Abbaye d’Hautecombe qui sera notre point de départ. Cette fois encore, la météo nous joue quelques tours. En effet, même si le temps est au beau fixe, c’est cette fois la bise qui souffle sur le Lac.

Nous entamons donc la navigation à bord de nos packrafts pour rejoindre la grotte Raphaël. Le trajet, bien que théoriquement court, nous prendra cette fois ci un peu plus d’une heure du fait du fort vent qui souffle face à nous. Le lac est agité et les vagues donnent une ambiance de navigation en mer.

Après quelques pauses photos et une belle série de coups de rames, la grotte Raphaël est enfin en vue.

La grotte Raphael à la belle étoile

Lorsque nous arrivons à la grotte, la nuit est déjà tombée et il fait quasiment nuit noire. Nous amarons nos bateaux le long du rivage et débarquons sur la plage. Après un rapide tour des lieux à l’aide de nos frontales, nous décidons de passer la nuit près du lac plutôt que sous la grotte qui semble relativement poussiéreuse. Nous avons voyagé léger et la nuit se fera à la belle étoile.

Les packafts au bord du lac

Un petit apéro, quelques photos et un casse croute plus tard, il est temps pour nous de rejoindre nos duvets. Demain, il faut être au boulot à l’heure et le réveil sera donc matinal. Nous devons prendre en compte le temps de plier le matériel, de recharger nos packrafts et anticiper une navigation potentiellement difficile. En effet, malgré la tombée de la nuit, le vent n’a pas faibli et le lac est toujours aussi agité. Nous ne sommes donc pas surs d’avoir un lac facile à naviguer à notre réveil.

Retour à la réalité

Après une nuit courte mais plutôt agréable, nos réveils sonnent et nous rappellent qu’il faut retourner au travail. Il fait nuit noire et le lac est toujours aussi agité. Après un petit regonflage des packrafts et un rangement efficace du matériel, nous reprenons le lac en direction de l’abbaye d’Hautecombe.

Nous naviguons de nuit à la frontale. Les conditions sont toujours difficiles avec encore de belles rafales de vent et des vagues plutôt conséquentes. Des conditions de navigation qui nous offrent une ambiance particulière et qui nous garantissent de bons souvenirs.

Nous regagnons enfin les rives du lac et notre véhicule. Le temps de dégonfler les packrafts, de ranger le matériel dans la voiture et bientôt nous serons de retour au travail. Cette petite parenthèse « aventure » entre deux journées de travail nous laissera des souvenirs sympathiques.
Une expérience à renouveler sans modération !

Les packafts au bord du lac du Bourget

  


Merci à mon équipementier Haglöfs de me soutenir dans toutes mes aventures !
Merci aussi à Aqua Xtreme pour les packrafts au top !
Sans oublier tous ceux qui me soutiennent, notamment Ledlenser et SeaToSummit

Toutes mes images sont disponibles à la vente en tirages d’art



Plus d’informations dans vente de photographies ou contactez-moi

Share your thoughts

error: