Quelques jours dans les Alpes du sud

Direction les Alpes du sud pour ce premier week-end d’août. La météo annonce de belles conditions. Nous avions donc coché la date sur le calendrier pour partir explorer de nouveaux horizons avec mon collègue photographe Bruno .

L’objectif du week end est simple : des bivouacs, des montagnes, des lacs, du packraft mais surtout…des photos !
Nous partons donc d’Annecy vers midi en direction des Alpes du sud et plus particulièrement du Queyras. Objectif du jour, le lac Saint-Anne dans le parc naturel du Queyras.

LAC SAINT-ANNE

Nous arrivons dans le village de Ceillac en milieu d’après midi. Après une courte pause au village, le temps de boire un verre et de faire le plein d’eau, nous rejoignons ensuite le parking quelques kilomètres au dessus du village. Ce sera le lieu de départ de notre randonnée.

Nous entamons tranquillement la montée en direction du lac Saint-Anne, notre objectif du jour. C’est une randonnée courte et facile d’environ 450 mètres de dénivelé.

les beaux paysages des alpes du sud
Photographier les alpes du sud
montée vers le lac saint-Anne dans les alpes du sud

La montée est très agréable et l’ambiance est totalement différente de chez nous. Forêt de pins, cigales et parfums des plantes : pas de doute, même si nous sommes en montagne, nous sommes bien plus au sud que dans les Aravis!

Après une première portion à l’abri des pins, nous entamons la seconde partie au soleil. Le lac Saint-Anne n’est plus très loin. Après une dernière montée un peu raide, nous arrivons enfin au bord du lac à près de 2 414 mètres d’altitude.

Le lac Saint Anne dans les Alpes du sud

Comme nous nous y attendions, 4 ou 5 tentes sont déjà en place. Nous trouvons sans problème un emplacement pour loger nos deux tentes et montons rapidement le campement afin de ne pas louper les dernières lueurs du jour.

Un vent frais nous rappelle que, même en plein mois d’août, nous sommes quand même à quasiment 2500 mètres d’altitude. Doudoune et bonnet ne sont d’ailleurs pas de trop.

Bivouac au coeur du Queyras dans les Alpe du sud

Après avoir avalé un repas, nous profitons un peu des lieux pour faire quelques photos. Le lac est à l’ombre le soir et nous ne bénéficions pas de superbes conditions pour la photos. Nous attendons donc patiemment la nuit. En effet, ce week end devrait offrir des conditions parfaites pour photographier la voie lactée. Et de ce coté là, nous avons été servi. En effet, le lac est entouré de superbes arêtes rocheuses et c’est derrière celles-ci que la voie lactée est sortie en début de nuit.

Nous nous couchons vers minuit, demain, debout un peu avant 6 heures pour le lever du soleil.

Au réveil, notre première réflexion c’est que la nuit a été fraiche pour un début août. Cela est rapidement confirmé par la gelée blanche au sol. On ressort donc les doudounes et les bonnets pour les photos du matin.

Nous profitons de la lumière douce sur le lac et ses montagnes environnantes pendant que le soleil se lève tout tranquillement. Ses premiers rayons nous réchauffent très vite et rendent aussi rapidement la lumière difficile pour nos prises de vue. Il est donc temps de boire un petit thé et de lever le camp.

Lever du soleil dans le Queyras dans les Alpes du sud

Nous descendons donc en direction de la vallée, en route vers la suite de nos aventures.

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au lac Saint Anne ici

PACKRAFT SUR LA DURANCE

Nous prenons ensuite la direction d’Embrun pour nous rendre au bord de la Durance.
L’objectif du jour est de faire un peu de packraft et même pourquoi pas partir pour 2 jours de navigation avec bivouac sur la rivière. Cette option nous semblera finalement un peu trop engagée au vu des conditions et du matériel que nous avons à notre disposition. Nous choisissons donc de faire quelques passages sur la Durance, histoire de profiter de l’eau et du coté ludique du packraft.
Après cet intermède fun et rafraichissant, nous reprenons la route vers de nouvelles aventures.

Connaissez vous le Packraft ?
Cette petite embarcation à mi chemin entre le kayak gonflable et le rafting a la particularité d’être compacte et légère (en moyenne 3 kg).
Combiné à du trek ou du vélo, le packraft permet d’étendre le terrain de jeu en utilisant les lacs et les rivières.
Bruno et moi sommes ambassadeurs de la marque Aqua Xtreme, fabriquant de packrafts.
Vous pouvez d’ailleurs retrouver une autre micro-aventure en packraft ici

PLATEAU D’EMPARIS, FRONTIERE DES ALPES DU SUD

Notre projet de packraft sur les bords de la Durance ayant été avorté, nous choisissons de mettre le cap en direction du plateau d’Emparis. Nous quittons donc le Queyras pour nous rendre dans les Ecrins, à la limite des Alpes du sud. L’objectif du soir est d’aller rejoindre les lac Noir et lac Lérié pour faire un bivouac face à la Meije.

Montée vers le plateau d'Emparis

Nous arrivons tout d’abord au lac Noir. Les conditions de bivouac sont excellentes en ce week end du mois d’aout et le plateau d’Emparis est un lieu facilement accessible. Cela explique la grande quantité de tentes en place autour du lac.
Cette concentration d’amateurs de bivouac ne gache rien au spectacle qui s’étale devant nos yeux. En effet, le plateau et ses lacs sont idéalement placés, face à la Meije.
Nous décidons cependant de pousser la marche jusqu’au lac Lérié, situé un peu plus loin. Ce dernier nous semble en effet offrir un meilleur point de vue pour les photos.

Vue sur la Meije

Comme nous ne sommes pas du genre à nous décourager, Bruno, déçu de ne pas avoir pu explorer la Durance en Packraft a décidé de monter son bateau au bivouac pour une petite séance photo en altitude (quand on vous dit qu’un packraft ça s’emmene partout !!!).

Après le coucher du soleil, nous voilà donc parti pour une séance nocturne en bateau sur le lac. Les tentes s’éteignent une à une et nous sommes bientôt seuls à profiter du panorama et du ciel étoilé.

Packraft sur le lac Lérié

Nous terminons la soirée avec quelques séries d’images de la voie lactée sur la Meije et les sommets environnants. Il est maintenant temps de regagner nos tentes pour une nuit bien méritée.

Voie lactée sur la Meije

Comme d’habitude en bivouac, nous nous réveillons tôt afin de profiter du lever du soleil. Ce matin il fait encore très beau et le soleil se lève rapidement sur le plateau d’Emparis ensoleillant par la même occasion les sommets alentours. Encore quelques photos puis il est temps pour nous de regagner la voiture.

Lever du jour sur le lac Lérié et la Meije
Lever du jour sur le plateau d'empares

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au plateau d’Emparis et réaliser la balade qui passe par le lac Noir et le lac Lérié ici

Avant de reprendre la route pour la Haute-Savoie, nous nous attardons dans le petit village de Besse-en-Oisans pour prendre un café et profiter de l’ambiance paisible et typique du lieu.
Nous quittons les Alpes du sud avec de belles images plein la tête. Une superbe expérience à renouveler sans hésiter.
A bientôt pour de nouvelles aventures.


Merci à mon équipementier Haglöfs de me soutenir dans toutes mes aventures !
Merci aussi à Aqua Xtreme pour les packrafts au top !


Toutes mes images sont disponibles à la vente en tirages d’art



Plus d’informations dans vente de photographies ou contactez-moi

Vous pouvez aussi visiter directement ma boutique Etsy

Share your thoughts

error: