Retour sur le dernier week-end de février où la météo avait plutôt des allures printanières. Des conditions favorables pour emmener madame dormir dans la neige. Nous prenons donc la direction des Chalets de Chailloux. Ce spot me semble intéressant puisque c’est un alpage situé sous l’aiguillette des Houches, pile en face du Mont Blanc. Un lieu facile d’accès et avec un potentiel photo intéressant.

Le départ se fait depuis le hameau du Bettey, pas loin du fameux parc Merley. Arrivée au parking, la douceur printanière de ces 3 dernières semaines a fait du mal à la neige. Le chemin d’accès à l’alpage étant un chemin forestier, nous décidons donc de partir sans raquettes ni skis de randonnée. Cependant, ces derniers auraient été nécessaires si nous avions souhaité continuer jusqu’au sommet de l’aiguillette des Houches, mais ce n’était pas l’objectif du jour.

Face au Mont-Blanc
Face au Mont-Blanc

Arrivée aux chalets de Chailloux

Après une balade de 600 mètres de dénivelé dans les sapins et quelques points de vue sympathiques, nous arrivons donc sur un alpage. Là sont nichés 2 petits chalets à moitié ensevelis sous la neige. Ce sont donc eux les fameux chalets de Chailloux. Le topo n’avait pas menti, la vue est imprenable sur le massif du Mont Blanc. Quelques randonneurs sont installés par petits groupes et profitent du soleil et de la douceur exceptionnelle de ce mois de février. De notre côté, nous choisissons un emplacement afin d’installer notre campement pour la nuit.

Une bonne série de coups de pelle plus tard, l’emplacement est prêt et plat, il n’y a plus qu’à monter la tente. L’alpage est bien orienté et nous profitons du soleil qui chauffe plus fort que la normale en ce mois d’hiver.

Pause contemplation
Pause contemplation

Coucher de soleil et ciel étoilé

Après un peu de détente au soleil et un petit thé, le soleil commence enfin à décliner et à offrir des teintes plus propices à la photographie. Nous profitons ainsi d’un superbe couché de soleil sur les Aravis. Les teintes orangées viennent aussi colorer la neige de l’alpage et se refléter sur le granit du massif du Mont-Blanc.

Panorama sur le Mont-Blanc
Panorama sur le Mont-Blanc
Coucher de soleil sur les chalets de Chailloux
Coucher de soleil sur les chalets de Chailloux

Après avoir avalé un petit repas chaud, les teintes dorées de fin de journée ont laissées place à la nuit. Une nuit qui s’annonce sans nuages et sombre en début de nuit puisque le levé de lune est prévu peu après minuit. Des conditions qui annoncent un début de soirée particulièrement étoilé. Je prévois donc de profiter de ces bonnes conditions pour faire quelques photos d’étoiles, même si en cette saison, la voie lactée n’est pas des plus visible.

Nuit étoilée sur le Mont-Blanc
Nuit étoilée sur le Mont-Blanc

Malgré la nuit les températures restent relativement clémentes et les conditions sont agréables. Je réalise une petite série d’autoportraits face au Mont-Blanc et à la vallée de Chamonix. Le faisceau de ma lampe frontale apporte un caractère tout particulier à ces images.

Une nuit face au Mont-Blanc
Une nuit face au Mont-Blanc

Pendant que madame bouquine au chaud dans la tente, je réalise une dernière série d’images du massif du Mont Blanc sous les étoiles. Il est maintenant temps pour moi d’aller à mon tour rejoindre mon duvet.

Bivouac face au Mont-Blanc
Bivouac face au Mont-Blanc

Réveil à l’ombre du Mont-Blanc

Le lendemain matin, je me réveille pour le lever du soleil comme j’ai l’habitude de le faire. Malheureusement, comme je m’en doutais, l’emplacement privilégié de la veille se révèle un peu moins intéressant. En effet, l’imposante chaine du Mont Blanc me fait de l’ombre. Après quelques tentatives de photos sans grand intérêt, je me décide donc à rejoindre mon duvet. Il ne me reste plus qu’à attendre que le soleil passe au-dessus de l’Aiguille du Midi et vienne réchauffer notre tente. Après une petite attente bien au chaud, le soleil pointe ses rayons et passe rapidement au-dessus du massif. C’est encore une journée printanière qui s’annonce en ce mois de février. Nous profitons encore un peu du lieu en prenant notre petit déjeuner au soleil.

On profite de l'hiver
On profite de l’hiver

Enfin, il est temps de plier notre campement et de prendre le chemin du retour. Nous entamons la descente qui va nous mener assez rapidement au parking. Nous arrivons à la voiture sur les coups de midi.
C’était encore une belle sortie photo en montagne.

A bientôt pour de nouvelles aventures.
François

Je remercie mon équipementier Haglöfs pour les vêtements qui me permettent de faire des photos confortablement en toutes saisons !
Merci aussi à 
Ledlenser pour les lampes frontales au top !

Toutes mes images sont disponibles à la vente en tirages d’art



Plus d’informations dans vente de photographies ou contactez-moi

Images liées:

One Reply to “Bivouac aux chalets de Chailloux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *